Des Goûts et Des Couleurs...

29 juin 2016

CELLE QUI NE SUPPORTE PAS QU'ON LUI DICTE SA MANIÈRE DE VIVRE: DÉS DE TOMME DE SAVOIE MARINÉS AU PESTO À L'AIL DES OURS

Internet est un outil formidable et effrayant à la fois. Il permet à chacun de s’exprimer librement. Comme support de propagande, on ne fait pas mieux. Même la télé n’arrive pas à sa cheville.
Dernièrement, ce sont les produits laitiers que je vois attaqués de toutes parts. J’entends dire ici et là que le lait animal n’est pas fait pour être consommé par l’être humain, qu’il n’a aucune des propriétés qu’on lui prête et qu’au contraire c’est un poison voire une drogue !!! Si c’est le cas, je me demande pourquoi les dealers s’entêtent à vendre du shit, de la cocaïne ou du LSD quand ils pourraient simplement vendre un produit tout à fait légal: le lait ? D’ailleurs, si c’était scientifiquement avéré, on ne devrait plus tarder à voir les producteurs de lait ou de fromage, Rolex au poignet,  roulant en Merco et entourés de p***s de luxe dans d'immenses villas... Mon langage vous choque ? Avez-vous déjà regardé une de ces vidéos stigmatisant les produits laitiers, leurs producteurs et leurs consommateurs? Avez-vous déjà lu un article sur le sujet ? La grossièreté de mes mots, c’est de la poésie comparée à la violence des propos des anti-lactose (soutenus, selon moi et d’après les arguments et images employés, par le lobby des végétaliens et les défenseurs du bien-être animal).
C’est quoi mon problème exactement, allez-vous me demander ? Mon problème c’est que je ne supporte pas qu’on  vienne sur le pas de ma porte, pire, qu’on entre chez moi pour me dire que faire de ma vie et comment la faire, qu’on me traite d’inconsciente, de monstre, de suicidaire, qu’on essaie de m’attendrir avec des photos mielleuses , d’exacerber mes passions par des propos choc, qu’on essaie de me retourner le cerveau, moi, la sniffeuse de Beaufort, moi qui m’injecte la faisselle en intraveineuse, qui me saoule de Comté, de Cantal et de lait entier, la cheddar-addict, la manchego-aficionada, la parmigiano-appassionata.
Cracher sur la filière laitière c’est cracher sur tous ses éleveurs de vaches, de chèvres et de moutons, sur les milliers de producteurs de fromage que compte ce pays et d’autres, c’est cracher sur un terroir, sur tous ces terroirs qui font notre richesse patrimoniale depuis l’aube des temps.
Mais c’est aussi cracher sur ceux qui défendent ces terroirs, ces savoir-faire et ces passionnés qui perpétuent des traditions séculaires. Et j’en suis.
Bref, le harcèlement idéologique m'exaspère.
Fais ce que tu veux. Arrête les produits laitiers, les fromages, etc... si tu le souhaites. Je ne te juge pas. Végétarien, végétalien, crudivore, viandard, la liberté passe aussi par ce que tu décides de mettre dans ton assiette mais s’il-te-plaît, occupe-toi de ce qu’il y a dans ton assiette et non dans la mienne.

DÉS DE TOMME DE SAVOIE MARINÉS AU PESTO À L'AIL DES OURS
Bien sûr que j'allais proposer un recette à base de fromage. Et bien sûr que j'en proposerai encore et encore. Et n'allez surtout pas croire que je ne me soucie pas du bien-être animal. C'est juste que je me soucie aussi du bien-être de l'être humain.

20160512_202050-01[1]

Ingrédients:
-250g de tomme de Savoie
-1 douzaine de feuille d'ail des ours
-8 noix
-40g d'huile d'olive
-1/2 cuillère à café de gros sel

20160512_202016-01[1]

Détaillez la tomme de Savoie en dés moyens. Dans un petit récipient adapté à un mixer plongeant, mettez l'ail des ours, les noix, le sel et l'huile d'olive. Mixez avec le mixer plongeant jusqu'à obtention d'une purée. Ajoutez les dés de tomme de Savoie. Mélangez puis réservez dans un bocal au frais. Servez à l'apéritif à piquer avec un cure-dents ou disposez sur une tartine puis faites fondre au four position grill... garnissez de jambon, de tomates séchées ou de ce que vous voulez. Ajoutez les dés à vos pâtes ou votre risotto.

20160512_203050-01[1]

20160512_204458-01[1]

20160512_204539-01[1]

Conseils et astuces: la saison de l’ail des ours étant terminée, remplacez-le par une douzaine de feuilles de basilic et une belle gousse d’ail.


26 avril 2016

CELLE QUI SERA DE NOUVEAU À CAMBREMER: PIZZA À L'ASPERGE VERTE MARINÉE À L'AIL, COPPA ET BEAUFORT AOP

visuel20161

Dans quelques jours, je serai dans le Calvados pour la 22ème édition des Rencontres de Cambremer (30 avril- 1er mai). Ma première participation à ce festival mettant en avant les AOP (Apppellation d'Origine Protégée) et AOC (Appellation d'Origine Contrôlée) de France et de Navarre remonte à 2014. Elle m'avait laissé un souvenir unique donc lorsqu'il m'a été proposé d'y retourner, je n'ai pas hésité une seconde, j'ai dit oui.
En 2014, j'y allais en tant que blogueuse investigatrice. Plongée dans la réalité de la vie d'un producteur de poiré Domfront AOP, j'ai témoigné du travail passionné de Jérôme Forget et de son associée Justine Simonklein. 2 jours et 1 nuit avec 2 véritables artisans du terroir... Si c'était à refaire, je re-signerai tout de suite. J'avais aussi réalisé une petite recette à base de Pont-l'Evêque sur le stand des AOP et AOC de Normandie.
Pour cette édition 2016, j'y vais en tant que simple blogueuse animatrice d'un atelier, celui de l'invité d'honneur: les AOP et AOC de Savoie. En 30 minutes, je réaliserai une recette qui me ressemble, c'est-à-dire métissée: des nems au boeuf teriyaki au coeur de Tome des Bauges AOP. C'est une variante de ma recette à base de Tomme de Savoie.
Je vous invite donc tous à vous rendre à Cambremer le week-end prochain pour me voir, ainsi que d'autres blogueurs et chefs, cuisiner sous vos yeux ébahis. Vous pourrez déguster nos réalisations pour ensuite les refaire chez vous. De nombreuses activités sont proposées pour comprendre l'intérêt des Appellations... des producteurs échangeront avec vous. Un marché immense vous proposera des AOP et AOC à boire et à manger en tout genre. Des food trucks vous proposeront des spécialités à base d'AOP/AOC. Evènement nouveau, il y aura un concert gratuit samedi 30 avril à 17h30, organisé en partenariat avec le Cargö de Caen. 2 artistes soutenus par le Cargö s'y produiront: Rakia et Jahen Oarsman (Attention, places limitées à retirer samedi sur place aux points Info).
LES RENCONTRES DE CAMBREMER, C'EST DU 30 AVRIL AU 1ER MAI. ON VOUS Y ATTEND NOMBREUX!!!
PS: je vous invite à jeter un coup d'oeil à mon 2ème blog culinaire ouvert depuis peu et consacré à la cuisine étudiante. J'y parle aussi de ma participation aux Rencontres de Cambremer et vous propose une recette à base de camembert et cidre AOP: Des Goûts et des Couleurs in a Kitchenette...

PIZZA À L'ASPERGE VERTE MARINÉE À L'AIL, COPPA ET BEAUFORT AOP
Le Beaufort est un de mes fromages savoyards préférés. Il a un goût unique et puissant. Je l'ai souvent associé aux légumes verts comme le brocoli. Pour cette pizza, je l'associe à l'asperge verte. C'est un produits de saison mais dépêchez-vous, la saison se termine.

Ingrédients pour 2 pizzas:
Pour la pâte à pizza (proportions pour réaliser 4 pizzas):-350g de farine
-200g d'eau tiède
-1 cuillère à soupe d'huile d'olive
-10g de levure boulangère déshydratée ou 20g de levure fraîche
-1/2 cuillère à café de sel

Pour les asperges vertes:
-5 belles asperges vertes
-de l'huile d'olive
-de l'ail en poudre
-du vinaigre balsamique

Pour la garniture:
-de la crème fraîche (crème d'Isigny AOC)
-10 tranches de coppa
-du Beaufort
-de l'origan séché
-sel et poivre

Pour la pâte à pizza, dans le bol de votre pétrisseur, mettez la farine. Creusez un trou au milieu et mettez-y la levure. Ajoutez l'eau tiède et l'huile d'olive. Sur les bords, déposez délicatement le sel qui ne doit pas être en contact avec la levure au risque de la tuer (la levure est composée de microscopiques champignons sensibles au sel). Laissez reposer 5 minutes puis mettez à pétrir durant 7-8 minutes à vitesse lente. Roulez la pâte en boule, couvrez puis laissez reposer la pâte à pizza.

Préparons les asperges vertes. Il faut d'abord parer les asperges vertes. Pour cela, je vous propose la technique de Chef Damien sur cette vidéo: PARER LES ASPERGES VERTES. Certains disent que les asperges vertes n'ont pas besoin d'être épluchées. C'est assez faux car selon la grosseur de l'asperge, vous devrez le faire car le pied est assez fibreux.
Coupez les asperges en 2 dans le sens de la longueur. Dans une poêle bien chaude et légèrement huilée, faites revenir les asperges délicatement durant 8-10 minutes. Déglacez avec 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique. Coupez le feu. Débarrassez les asperges dans un plat. Arrosez d'huile d'olive et saupoudrez généreusement d'ail en poudre. Mélangez puis laissez mariner 1h.

Divisez la pâte à pizza en 4. Mettez 2 morceaux à congeler pour de futures pizzas. Etalez les 2 autres boules de pâte en rond. Déposez les ronds de pâte sur des plaques antiadhésives ou couvertes de papier cuisson. Badigeonnez généreusement de crème fraîche. Salez et poivrez. Saupoudrez d'origan séché. Disposez sur chaque pizza, 5 morceaux d'asperge marinée et 5 rondelles de coppa. Terminez en râpant très généreusement le Beaufort au-dessus de chaque pizza. Glissez au four pendant 8 minutes dans un four préchauffé à 220°C. Toujours vérifier la cuisson car les fours sont différents et par conséquent, les temps de cuisson. La pâte doit être dorée et le fromage fondu mais pas trop gratiné.

20160421_123141-01[1]

12 avril 2016

CELLE QUI RESTE FIDÈLE AU TERROIR: TARTELETTE FINE À LA BANANE RÔTIE, MOUSSE À LA TOMME DE SAVOIE, PERLES D'ANTÉSITE

Il faut parfois se faire violence. Plus d'un an que mon blog est au point mort. La dernière recette date de décembre 2014. Nous sommes en avril 2016... faites le calcul. Où chercher la raison de ce silence? Doit-on vraiment chercher une raison à ce silence d'ailleurs? Je pense que dans toute passion, il y a un moment de lassitude, une sorte de routine qui tente de vous enlever ce sourire béat du visage. "Ah, tu es heureuse de ce que tu fais? Mais pourquoi tu le fais, hein? Tu n'es qu'une parmi tant d'autres, tu sais? Tu veux changer les habitudes culinaires des gens? Tu penses y arriver? Es-tu si déterminée que ça?"... c'est à peu près ça, le discours de la routine. Il épuise. Mais arrive alors le petit moment de grâce... la lectrice qui t'envoie un petit message pour te dire qu'elle a testé une de tes recettes et que c'est la meilleure qu'elle ait trouvée. Soudain tu te souviens pourquoi tu gères un blog: le partage, l'échange. Alors fuck la routine!!!
Merci donc à Catherine... en fait, je ne connais pas le nom de la lectrice en question, je me réfère à son adresse mail. Merci de m'avoir permis de remettre le pied à l'étrier. Certes, notre échange date de décembre dernier mais je tiens mes promesses, je tenais à vous citer et vous remercier dans le premier billet que je publierais ici. C'est chose faite. MERCI !!!

Pour mon grand retour (TADAAAAAA!), je vais vous parler d'un produit qui me tient à coeur: la tomme de Savoie. Tout d'abord car c'est un produit de nos terroirs, la doyenne des fromages de Savoie bénéficiant d'un IGP (Indication Géographique Protégée) et ensuite, parce-qu'à l'occasion d'un concours de recette qui en est à sa 5ème édition, j'ai eu l'occasion d'imaginer des recettes parfois un peu folles. Je vais, avec une pointe de nostalgie et une larmichette à l'oeil, vous faire un récap' des recettes réalisées.

Concours hors-série (2011) : en fait, le tout 1er concours sur la tomme de Savoie n'existait pas dans sa forme actuelle. Il était hors-série si je puis dire. Dans mes souvenirs, les recettes finalistes étaient réalisées par une école hôtelière. Après dégustation, la recette gagnante était désignée et le participant gagnait 1 an de tomme de Savoie. Cette année, j'ai gagné et donc reçu chaque mois pendant 1 an une tomme de Savoie entière. Une des plus belle année de ma vie!!!

TATIN DE CAROTTES NOUVELLES À LA TOMME DE SAVOIE ET SA CRÈME VERTE

73066136-01



1ère édition (2012) : la première vraie édition s'organisait ainsi: envoi des recettes, sélection des finalistes, réalisation des recettes par la brigade du Clos des Sens, restaurant étoilé à Annecy, dégustation et désignation de la recette gagnante. Cette année, je remporte la 1ère édition du concours avec les félicitations du jury et un super séjour de luxe au Clos des Sens.

BABA À L'APREMONT AU COEUR DE TOMME DE SAVOIE, QUENELLE D'ÉCREVISSE, MOUSSE DE POMME DE TERRE ET POÊLÉE DE GIROLLES

73505400-01



2ème édition (2013): le concours change de format. Cette fois-ci, le jury choisit les 10 meilleures recettes. Les participants des 5 meilleures recettes sont amenées à réaliser leur recette sur place pour les soumettre au jury qui élira la meilleure. Je suis hors-sujet cette année. Ma recette ne sera même pas dans les 10 recettes finalistes. Mais je continue à aimer travailler ce fromage qui se marie vraiment avec tout.

MAGRET DE CANARD LAQUÉ, À LA TOMME DE SAVOIE, LÉGUMES GLAÇÉS À LA CLÉMENTINE

83920142_o-01



3è édition (2014) : le thème est la street food. Je finis dans les 10 recettes finalistes mais pas dans les 5 meilleures. Je me souviens avoir fait tester mes nems à mes amis, je me souviens de leur bonheur à les déguster. Ils m'en reparlent parfois, de ces nems.

NEMS AU BOEUF TERIYAKI ET COEUR DE TOMME DE SAVOIE

94785237_o-01



4è édition (2015) : le thème est, dans mes souvenirs, la cuisine du monde. Ma recette fait partie des 5 meilleures recettes. Je vais donc à Annecy pour la réaliser et la soumettre au jury. Je finis 4ème. Aucune déception, c'était mérité. Superbe séjour à cotoyer les producteurs de tomme de Savoie.

KEFTAS FARCIS À LA TOMME DE SAVOIE ET CHOU-FLEUR COMME UN TABOULÉ

20150329_142210-01



5ème édition (2016) : le concours est en cours et le jury délibère pour choisir les 5 finalistes qui iront à Paris. Pour fêter les 20 ans d'IGP de la tomme de Savoie, le thème de cette 5ème édition est l'anniversaire. J'ai donc travailler la tomme en dessert. Dans les îles où je suis née, nous mangeons la banane avec du fromage (du camembert notamment). J'ai donc décidé de faire une tarte festive mariant la tomme de Savoie à la banane, le tout lié par une pointe d'Antésite (concentré de réglisse), un autre produit des montagnes.

TARTELETTE FINE À LA BANANE RÔTIE, MOUSSE À LA TOMME DE SAVOIE, PERLES D'ANTÉSITE

20160403_161826-01

Pâte brisée:
- 100 g de farine
- 50 g de beurre pommade demi-sel
- 25 g de lait
- 1,5 cuillère à soupe de sucre

Bananes rôties:
- 3 à 4 bananes
- 20 g de beurre
- 1 cuillère à soupe de sucre
- Le jus d'un citron vert

Mousse à la Tomme de Savoie:
- 200 g de crème fleurette
- 100 g de Tomme de Savoie
- 1 feuille de gélatine
- 1 gousse de vanille

Perles d'antésite:
- 20cl d'eau
- 150 g de sucre
- 1 cuillère à soupe d'antésite
- 2 g d'agar-agar
- 20 cl d'huile de tournesol préalablement laissée au frais

Pour la pâte brisée:
Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre et le beurre demi-sel. Liez avec le lait. Formez une boule et laissez reposer 10 minutes sous un film étirable.
Sur un paln de travail fariné, étalez la pâte très finement. Utilisez un cercle emporte-pièce de 12 cm pour réaliser 2 ronds de pâte. Disposez-les entre 2 feuilles de papier cuisson. Cuisez à 180°C entre 2 plaques de cuisson durant 15 minutes. Laissez refroidir.

Pour les bananes rôties:
Épluchez et coupez les bananes en rondelles fines. Arrosez de jus de citron vert pour éviter qu'elles noircissent. Faites fondre le beurre dans une poêle. Faites-y revenir les rondelles de banane 2 minutes, avec le sucre. Réservez.

Pour la mousse de Tomme de Savoie:
Faites tremper la feuille de gélatine dans de l'eau froide. Faites bouillir la crème fleurette. Égouttez la feuille de gélatine en la pressant. Ajoutez-la à la crème ainsi que la Tomme de Savoie détaillée en dés. Fendez la gousse de vanille en 2. A l'aide de la pointe d'un couteau, récupérez les graines de vanille et ajoutez-les à la crème. Mélangez jusqu'à ce que la Tomme ait fondu. Donnez un coup de mixer plongeant durant 45 secondes. Passez la crème au tamis. Réservez 30 minutes au congélateur en mélangeant de temps en temps la crème. Montez la crème en chantilly. Garnissez une poche à douille (douille ronde). Réservez.

Pour les perles d'antésite:
Mélangez l'eau, l'antésite, le sucre et l'agar-agar. Portez à ébullition durant 3 minutes. Remplissez un flacon doseur en plastique. Laissez tiédir. Faites tomber le liquide goutte à goutte dans l'huile froide. Récupérez les perles et passez sous l'eau pour les rincer.

Pour le dressage:
Recouvrez les ronds de pâte brisée de rondelles de banane rôtie. Recouvrez ensuite de pointes de mousse de Tomme de Savoie. Parsemez de perles d'antésite. Dégustez.

20160403_161917-01

15 décembre 2014

CELLE QUI SE SENT UN PEU ROCHELAISE: COURGE MUSQUÉE RÔTIE AU THYM ET RÂPÉ DE CHÈVRE SEC

L'automne s'est fait quelque peu désirer mais on ne lui en voudra pas trop car l'été ayant été lui aussi tardif, il fallait bien lui faire un peu de place. Le temps change mais je ne m'en plaindrai pas, surtout depuis que j'habite à la Rochelle. J'aime cette ville et j'aime ma vie dans cette ville. Il y fait bon. D'après certains chiffres, le taux d'ensoleillement serait presque identique à celui de Nice tout comme le nombre de jours de pluie. Certes, il y fait moins chaud mais ça ne me dérange pas car je n'aime pas lorsqu'il fait trop chaud. Bref, il fait bon en Charente-Maritime. Mi-octobre, j'allais piquer une dernière tête dans une eau encore bonne. J'étais la seule dans l'eau, les gens me regardaient sans doute bizarrement mais des courageux ont fini par me suivre et ne l'ont pas regretté.
L'automne est donc plutôt doux.

Que je vous explique: il arrive que je commence un billet et que je le laisse en pause quelques jours... entretemps, certaines choses changent et ce qui était vrai hier ne l'est plus aujourd'hui. Cela s'applique au temps. L'automne est effectivement devenu froid et humide!!!
Mais rassurez-vous, ma vie à la Rochelle est toujours aussi agréable et belle.

COURGE MUSQUÉE RÔTIE AU THYM ET RÂPÉ DE CHÈVRE SEC

20141111_130254b


La courge musquée est de saison donc abusez-en. Pour kes Rochelais,entre parenthèses, vous trouverez le nom des producteurs chez qui je me suis fournie à la Ruche qui dit Oui de la Rochelle, rue de Scierie. J'ai servi la courge en salade mais elle fera l'affaire en accompagnement d'une volaille par exemple.
-de la courge musquée (EARL les Délices du Potager)
-de l'huile d'olive
-du thym (thym bio de Plantabenèze)
-du sel
-du sucre en poudre
-un petit chèvre bien sec (Gaec La Roche)

20141111_130433

Préchauffez votre four à 200°C. Lavez bien votre courge musquée et séchez-la avec du papier absorbant. Détaillez-la en quartiers plutôt fins. Ne l'épluchez pas car la peau est fine et comestible. Déposez les quartiers sur une plaque allant au four. Arrosez d'un filet d'huile d'olive chaque quartier et retournez-les pour qu'ils soient bien recouverts d'huile. Parsemez chaque face de chaque quartier d'une pincée de sucre en poudre, de thym et de sel. Attention, le chèvre est salé donc salez avec parcimonie. Glissez la plaque au four. Laissez rôtir environ 30 minutes en retournant les quartiers de courge musquée à mi-cuisson.
Laissez refroidir et servez avec une salade de votre choix en ayant pris soin de râper le chèvre sec avant dégustation. Assaisonnez avec un peu de fromage blanc mélangé avec du jus de citron, sel et poivre.

20141111_130214

19 novembre 2014

CELLE QUI DISAIT OUI À LA RUCHE: RISOTTO À LA CAROTTE DRAGON (OU VIOLETTE) AU CUMIN ET AUX AMANDES GRILLÉES

20141110_141727

Il y a quelques semaines de cela, j'ai découvert "La Ruche qui dit Oui!" grâce à l'Aiôn, un bar culturel et solidaire qui se trouve à quelques minutes de marche de chez moi et où j'aime m'arrêter de temps en temps pour boire une Rocheloise, bière locale. De plus en plus impliquée dans une consommation responsable, j'ai tout de suite été séduite par le concept. La Ruche qui dit Oui! est un service qui permet de mettre en relation directe via une plateforme web interactive des producteurs et des artisans locaux (légumes, viandes, fromages, miel, pains, etc...) et les consommateurs. Une sorte d'AMAP? Non, pas du tout. Il y a quelques jours que j'ai commencé à écrire ce billet et entretemps, j'ai lu des articles sur la bataille que les AMAP mènent contre La Ruche qui dit Oui!. J'allais justement parler des différences entre une AMAP et La Ruche qui dit Oui! mais aussi de leurs points communs. Comme je ne souhaite pas polémiquer ni même apporter de l'eau aux moulins des uns et des autres, je préfère laisser mes lecteurs se faire une idée par eux-même en allant directement sur le site de La Ruche qui dit Oui! afin de se renseigner sur son fonctionnement.
Je trouve malgré tout triste la campagne de dénigrement des AMAP car il y a de la place pour tout le monde, pour toutes les idées novatrices tant que celles-ci participent à un développement local raisonné. Consommer est une liberté de choix. Vous êtes libres d'aller dans une AMAP comme vous l'êtes d'aller dans une Ruche. Vous pouvez même choisir d'aller vous fournir chez les 2. Personnellement, j'ai testé les 2 et les 2 méritent de la considération.
Bref, si vous êtes intéressés par La Ruche qui dit Oui!, il y a plusieurs Ruches à la Rochelle. A vous de voir celle qui vous convient le mieux. Peace!

- Ce billet n'est pas un billet sponsorisé -

RISOTTO À LA CAROTTE DRAGON (OU VIOLETTE) AU CUMIN ET AUX AMANDES GRILLÉES

8796354510878

Pour obtenir un risotto crémeux et léger, vous devez respecter quelques règles: mélanger le riz sans cesse et énergiquement au fur et à mesure que vous ajoutez le bouillon afin de faire sortir l'amidon du riz (ce qui donnera l'aspect crèmeux du risotto) et aérer le riz pour éviter qu'il soit compact. Il ne faudra pas hésiter à goûter le riz de temps en temps afin de déterminer s'il a encore besoin de bouillon ou pas. Le riz doit être al dente comme les pâtes. Attention avant de saler: le bouillon et le parmesan étant déjà salés, goûtez avant d'assaisonner. Vous êtes à présent prêts pour vous faire les muscles du bras car il va falloir mélanger, mélanger, mélanger...

Pour 4 personnes:
-250g de riz arborio (riz à risotto)
-3 belles carottes dragon
-1 gros oignon rouge
-10cl de vin blanc
-1 cuillère à café de cumin en poudre
-1,5 litre de bouillon chaud de légumes
-100g de parmesan
-1 cuillère à soupe de mascarpone (ou de crème fraîche épaisse)
-des amandes émincées grillées
-huile d'olive

Epluchez et détaillez les carottes en dés moyens. Emincez l'oignon. Faites chauffer 5 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une sauteuse. Faites-y torréfier le cumin 30 secondes jusqu'à ce que l'épice dégage ses arômes. Ajoutez les dés de carottes, l'oignon émincé et le riz arborio. Mélangez et lorsque le riz est joliment nacré, ajoutez le vin blanc puis commencez à ajouter le bouillon de légumes petit à petit sans cesser de mélanger. Vous devez attendre que le bouillon ait été absorbé par le riz pour en rajouter. Goûtez le riz et lorsque celui-ci est al dente, coupez le feu et ajoutez le mascarpone et le parmesan. Parsemez d'amandes grillées et dégustez avec une salade verte... ou pas.

20141110_141643


30 octobre 2014

CELLE QUI SE FAISAIT METTRE EN BOÎTE: TARTINE CROUSTILLANTE AU PONT-L'ÉVÊQUE, FRUITS SECS, POMME ET POITRINE FUMÉE

Il y a quelques mois, je vous proposais à l'occasion de ma participation aux Rencontres de Cambremer (festival qui célèbre les AOP et AOC) une recette à base de Pont-l'Évêque AOC, recette que j'avais réalisée sur place.
Aujourd'hui, c'est dans le cadre d'un concours lancé par la fromagerie E.Graindorge que je vous propose une recette simple, goûteuse et plutôt originale toujours à base de Pont-l'Evêque AOC.
Il s'agit d'une tartine servie dans un écrin croustillant à base de feuilles de brick parfumée à la cannelle. Le tout est recouvert de Pont-l'Évêque fondant, de pommes toutes aussi fondantes, de poitrine fumée et de fruits secs. L'originalité de la recette est que l'écrin de feuilles de brick fera office de récipient pour la salade que vous servirez sur le fromage fondant.

TARTINE CROUSTILLANTE AU PONT-L'ÉVÊQUE, FRUITS SECS, POMME ET POITRINE FUMÉE

rec


Pour 4 personnes:
1 Pont-l'Évêque Graindorge AOC
1 paquet de feuilles de brick
4 tranches de pain de mie
4 petites pommes
20g de noix concassées
25g de raisins secs
1 trait de pommeau de Normandie (facultatif)
8 fines tranches de poitrine fumée
25g de beurre fondu
de la cannelle en poudre

Préchauffez votre four à 180°C. Ajoutez une demi-cuillère à café de cannelle dans le beurre fondu. Dans les feuilles de brick, découpez 8 carrés de 18cm de côté. Badigeonnez les carrés de beurre fondu à la cannelle. Superposez 2 carrés de feuilles de brick pour obtenir 4 carrés en tout. Disposez ces carrés dans des moules carrés de 11 cm de côté. Pour ma part, je garde les boîtes de Pont-l'évêque et m'en sers comme moule. Faites dorer au four durant 8 minutes.

Dans une poêle, faites griller les tranches de poitrine fumée. Faites égoutter sur du papier absorbant. Epluchez les pommes et découpez-les en 12 quartiers chacun. Dans le gras de la poitrine fumée, faites-revenir les pommes, les noix concassées et les raisins secs. Arrosez d'un trait de pommeau.

Toastez les tranches de pain de mie. Retirez la croûte. Sortez les moules du four. Déposez une tranche de pain de mie dans le fond de chaque moule. Disposez équitablement les quartiers de pomme, les noix concassées et les raisins secs sur le pain de mie.

20141029_142854

Coupez le Pont-l'Évêque en 2 dans le sens de l'épaisseur puis détaillez-le en carré d'environ 4cm de côté. Recouvrez équitablement les tartines croustillantes. Glissez au four durant 8-9 minutes. Coupez le four et laissez-y les tartines croustillantes pendant 5 minutes.

Servez avec une salade d'endives assaisonnée à l'huile de noix... ou une salade de votre choix.

pont

15 septembre 2014

CELLE QUI REND HOMMAGE: SABLÉS MATCHA À LA VACHE-QUI-RIT

20140721_085220

Il y a des recettes mythiques dans la blogosphère qu'on a tout de suite envie de tester. Soit parce-qu'elles sont alléchantes, soit parce-qu'elles retiennent l'attention par leur particularité. La recette que je vous propose aujourd'hui est de celles-ci. Lorsque Nadia Paprikas m'a tendu pour la première fois l'énorme bocal contenant ses sablés à la Vache-qui-Rit à l'heure où mon estomac réclamait plutôt une tranche de quatre-quarts breton trempée dans un chocolat chaud, j'ai été surprise. Ma surprise fut plus grande encore de découvrir que les sablés en question n'étaient pas salés mais sucrés et qui plus est, délicieux.
Nadia a gagné quelques concours de recettes avec ces sablés et c'est elle qui m'a mis le pied à l'étrier en m'encourageant à en faire. Depuis, je ne compte plus le nombre de concours auxquels j'ai participé et parfois avec succès.
Quel plus bel hommage pouvais-je rendre à cette "sexy-naughty-sweety" blogueuse en mettant en avant sa fameuse recette... et en y apportant ma touche personnelle!!!


SABLÉS MATCHA À LA VACHE-QUI-RIT

20140721_085356
3 portions de Vache qui rit
200 g de farine
90 g de beurre ramolli
60 g de sucre semoule
20 g de sucre semoule pour la décoration
1 cuillère à café de levure chimique
1 cuillère à café de vanille
2 cuillères à café de thé matcha

Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6). Dans un grand saladier, mélangez le fromage, le beurre, le sucre et la vanille. Travaillez le tout jusqu'à ce que vous obteniez une crème bien lisse. Ajoutez la levure, la farine tamisées ainsi que le thé matcha. Mélangez puis formez un pâton. Mettez les 20 g de sucre dans une assiette plate. Etalez la pâte au rouleau sur un plan de travail puis découpez avec un emporte-pièce. Mettez la face de chaque biscuit sur le sucre puis placez-les sur une plaque allant au four. Mettez les biscuits à cuire pendant 12 minutes.

20140721_085439

Posté par misstiny à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 juillet 2014

CELLE QUI AIMAIT TENDREMENT UN VIN: TARTARE DE THON ET PÊCHE BLANCHE AU PESTO DE CACAHUÈTE

Niché sur les côteaux de l'un des plus anciens terroirs du bordelais se trouve le Château de Pardaillan dont les origines remonteraient au XIIe siècle. Autrefois appelé Château de Neyrac, il devient Château de Pardaillan après son acquisition en 1475 par Grimont de Grassies, jurat de Bordeaux... et c'est là que le disque se raye car vous vous dites "mais pourquoi prend-elle cet air pédant et ce ton snob, façon Stéphane Bern, pour nous parler d'Histoire alors que nous sommes là pour sa bouffe".

Primo, Stéphane Bern est un homme honorable qui doit sans doute son élocution distinguée à ses accointances avec bon nombre de têtes couronnées. Va-t-on le blâmer pour ça? Deuzio, un peu d'Histoire ne peut pas faire de mal car comme le dit si bien un proverbe africain "Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens". Tertio, je ne fais pas de la "bouffe", moi, monsieur!!! Non, moi je fais de la nourriture pour le corps et pour l'esprit. Je suis une disciple d'Epicure pour qui un verre de vin pouvait suffire. Car plus que d'Histoire, c'est de vin que je vais vous parler aujourd'hui.

Ce vin a une place de choix dans mon coeur. N'attendez pas de moi une totale impartialité. J'AIME CE VIN.

parda3

Le Château de Pardaillan est propriété de la famille de Roquefeuil depuis 1909 et ce sont 3 générations de viticulteurs passionnés qui se sont succédées. Et la relève est assurée.
Actuellement c'est Thierry de Roquefeuil épaulée par sa femme Delphine et son fils Pierre qui élabore dans la plus pure tradition et dans le plus grand respect pour ce que leur prodigue la terre (aucun insecticide et aucun acaricide n'est employé) le Château de Pardaillan A.O.C. Bordeaux Supérieur Rouge et le Rosé de Pardaillan.

C'est le rouge que je vous propose de découvrir en accord avec des mets de saison. Chaque mois, je vous proposerai une recette (une entrée, un plat, un dessert) en accord avec le vin de Pardaillan.
Aujourd'hui, c'est l'entrée qui est au menu. J'ai marié la pêche blanche au thon dans un tartare relevé d'un pesto. J'ai servi un Château de Pardaillan Rouge Millésime 2011. Les tanins, plein de rondeur, avec le temps deviennent carressants comme la pêche, équilibrés par une acidité rafraîchissante qui donne de la vivacité à la douceur du thon. Les cacahuètes apportent du croquant et du corps à l'ensemble.

parda

Château de Pardaillan
33240 LUGON ET L’ILE DU CARNEY
Tel: 05.57.84.40.15
Port: 06.86.85.30.20
Mail: thierry.de-roquefeuil@wanadoo.fr
Web: http://www.pardaillan-roquefeuil.fr
 
TARTARE DE THON ET PÊCHE BLANCHE AU PESTO DE CACAHUÈTE

pardabarre


Ingrédients pour 4 personnes:

-500g de filet de thon rouge
-2 pêches blanches pas trop mûres
-quelques gouttes de jus de citron

Pour le pesto:
-les feuilles d'un beau bouquet de basilic
-1 grosse gousse d'ail épluchée
-40g de cacahuètes grillées à sec
-5g de gros sel
-10cl d'huile d'olive

Préparons le pesto: dans un mixer, mettez les feuilles de basilic, la gousse d'ail, 30g de cacahuètes grillées ainsi que le gros sel. Mixez jusqu'à obtention d'un pâte fine. Ajoutez l'huile d'olive et mixez à nouveau pour obtenir un mélange homogène. Réservez.

Occupons-nous du tartare: hachez grossièrement le filet de thon au couteau. Mettez le tartare de thon obtenu dans un grand bol. Epluchez une pêche blanche puis prélevez la chair que vous détaillerez en brunoise. Ajoutez la brunoise de pêche au tartare de thon. Assaisonnez le tout avec 1 cuillère à soupe et demi de pesto. Mélangez délicatement.

Dressons: garnissez un cercle rectangulaire de tartare de thon. Concassez grossièrement les cacahuètes restantes. Décorez le tartare de cacahuètes concassées et d'une feuille de basilic. Emincez la pêche restante. Citronnez les tranches afin d'éviter qu'elles noircissent. Décorez l'assiette de quelques fines tranches de pêche et de quelques gouttes de pesto. Servez.

parda2

16 juin 2014

CELLE QUI PARLAIT BEAUCOUP D'AOP ET DE TERROIR:RISOTTO AU GORGONZOLA ET MASCARPONE,TRUITE FUMÉE ET ROQUETTE À L'HUILE DE TRUFFE

Big Daddy, roi du verger

Ah les belles rencontres!!! On nous demande souvent, à nous, blogueurs et blogueuses en tout genre, ce qui nous a motivés lorsque nous avons décidé d'ouvrir un blog. Je réponds toujours "le partage". Mais à l'avenir, je parlerai "d'échange". L'expérience vécue il y a quelques semaines lors des Rencontres de Cambremer me conforte dans cette idée. Souvenez-vous, j'ai été invitée à vivre durant 24h la vie d'un producteur de poiré. C'est dans le cadre de "C'est du Vécu!" que j'ai eu l'occasion de me glisser dans la peau d'un producteur normand perdu dans l'Orne, du côté de Domfront, joli petit village médiéval malheureusement un peu déserté. C'est à Torchamp exactement que se trouve l'exploitation de Jérôme Forget et de son associée Justine Simonklein mais c'est à Flers que l'aventure a commencé. Justine est venue me chercher à la gare sous un ciel gris. Le tutoiement s'est vite imposé. Ce qui m'a permis de vite placer ma blague à 2 balles: faire croire à Justine que je ne buvais pas d'alcool et que je ne comprenais donc pourquoi on m'avait envoyée chez un producteur d'alcool. Vu l'expression un peu gênée de Justine, je n'ai fait durer la blague que 2 secondes. Les blagues les plus drôles sont souvent les plus courtes, hein. L'atmosphère détendue, nous avons fait connaissance. Elle m'a demandé si je connaissais la Normandie. Je lui ai répondu que j'avais fait mes études à Caen. Vint ensuite la question cruciale: "connais-tu le poiré et en as-tu déjà bu?". Je lui répondis que je pensais en avoir bu une fois durant mes 2 ans d'études à Caen mais je savais, au ton de sa voix, que la réponse était déjà contenue dans la question de Justine: je n'avais jamais bu de poiré... Du moins, ce que j'avais un bu avait plutôt tout d'un ersatz.

Noyés dans le brouillard puis par le soleil une heure après. Crédits: Justine Simonklein

Le poiré est vulgairement appelé "cidre de poire". Je le confesse, pour ne pas avoir l'air bête devant mes producteurs normands, j'avais acheté une bouteille de poiré "Reflets de France" dans le rayon cidrerie de mon Carrefour. J'ai juste oublié de le goûter avant de partir. Je l'ai fait en rentrant et je dois l'admettre, ce que j'ai bu durant mon séjour en Normandie a bien plus de finesse et n'a vraiment rien à voir avec ce mousseux fruité trop sucré de grandes surfaces. Il faut d'abord différencier le "poiré" et le "poiré Domfont". J'étais en Basse-Normandie pour découvrir le poiré Domfront. N'importe qui peut produire et vendre du poiré mais pour obtenir l'appellation "Domfront" (AOP, Appellation d'Origine Protégée depuis 2004), il faut répondre à un cahier des charges strict. N'importe qui donc peut produire du poiré et y mettre ce qu'il veut comme variété de poire à des pourcentages différents.
Mais pour faire un poiré Domfront, le producteur doit utiliser les poires à poiré issus des vergers locaux situés sur une aire géographique précise qui s'étend du département de la Manche à celui de l'Orne en passant par celui de la Mayenne. Parmi ces poires à poiré, on doit trouver au minimum 40% de poire "Plant de Blanc", variété reine. On peut trouver d'autres variétés complémentaires mais chacune d'entre elles ne doit pas excéder 25%.
La récolte se fait encore majoritairement à la main lorsque le fruit tombe fraîchement de l'arbre entre octobre et novembre et lorsque Justine décrit la récolte, l'image de ces femmes et ces hommes agenouillés au pied des poiriers prend un caractère sacré, comme une prière à l'arbre pour le remercier d'avoir été généreux et lui demandant de l'être durant la prochaine saison.

Ramassage des poires. Crédits: le Publicateur Libre

Le fruit, précieux et fragile, ne doit pas être stocké plus de 72h. La pulpe obtenue par râpage fermentera en cuve avant d'être pressurée. Les moûts résultant de ce pressurage fermenteront au minimum 6 semaines avant d'être mis en bouteille. La fermentation est naturelle. On pourrait ainsi dire que le poiré Domfront est bio.
Le poiré Domfront est donc le résultat d'un travail laborieux et millimitré.

Etiquetage...


Si ça ne tenait qu'à lui, Jérôme ne ferait que du Poiré Domfront mais les productions sont encore faibles et les jeunes poiriers fraîchement plantés ne donnent pas de fruits avant plusieurs dizaines d'année. La production annuelle de poiré Domfront est environ de 150 000 bouteilles tout producteur confondu ce qui est peu par rapport au 350 000 bouteilles que comptent la production de Cidre Pays d'Auge AOC/AOP. Jérôme est donc aussi éleveur de bovins pour le lait et la viande. Et conscient que la nature fait bien les choses, il laisse ses bêtes paître dans les vergers et sous les poiriers (système du pré-verger) perpétuant ainsi une agriculture traditionnelle et raisonnée.
Justine, quant à elle, est une passionnée de Calvados, passion transmise par son grand-père et espère mettre en valeur l'activité cidricole et spiritueuse.

Les pré-vergers... Crédits: Justine Simonklein

Que dire alors de cette expérience? Comme durant mon voyage dans le Cantal, j'ai rencontré des gens passionnés et passionnants, fiers de leur terroir et de leurs produits. De bons vivants qui vous accueillent les bras ouverts avec la générosité qui les caractérise, sans barrière aucune. La magie des bulles aidant, les coeurs se sont vite réchauffés, les langues se sont déliées et je me suis sentie comme faisant partie de la famille, entre Jérôme et sa fille Manon, Justine et son mari Jean-Sébastien. Et je vous assure que la famille est importante lorsque le travail est aussi contraignant et dépendant des aléas du temps. La tempête de 1999 a fait d'énormes dégâts dans les vergers du bocage normand et la moitié des poiriers a été définitivement perdu. Il aura fallu du courage et de la patience pour relancer la machine. Certains les ont eus, d'autres ont baissés les bras. Ils sont une petite vingtaine aujourd'hui à produire du poiré Domfront espérant qu'un jour, un fils ou une fille ou encore un passionné reprenne les rênes.
Tout comme le cidre, on trouve des poirés Domfront plus ou moins brut mais de par la finesse de ses bulles, sa palette de couleur allant du jaune pâle au jaune doré, sa diversité de saveurs, je trouve personnellement que le poiré Domfont est plus proche de la majesté d'un champagne.
Je voulais éviter les comparaisons maladroites ou pompeuses car ce serait tellement magnifique que le poiré Domfront existe par lui-même mais le consommateur a besoin d'un repère comparatif. Mais alors quel meilleur moyen de se faire sa propre opinion que d'aller directement au contact du producteur pour goûter ses produits?

Voici quelques liens intéressants:
Producteurs de poiré Domfront dont nous avons dégusté le poiré:

Dégustation à la Maison de la Pomme et de la Poire

- Jérôme Forget et Justine Simonklein: ferme de l'Yonnière 61330 Torchamps Tél : 02 33 30 84 76
-Gérard père et fils: ferme de l'Oueffrie 50720 Barenton Tél : 02 33 59 47 31
-Frédéric et Catherine Pacory: http://www.pacory.eu/
-Fourmond-Lemorton: Le Douët Gasnier 61350 Mantilly Tél : 02 33 38 71 63

Visite des caves de la maison Huet

Autres producteurs:
-Pierre Huet: http://www.calvados-huet.com/fr/

Au Repos des Chineurs...

Hébergement:
-Au Repos des Chineurs: http://au-repos-des-chineurs.fr/

Visite:
-Maison de la Pomme et la Poire

Merci à Mathilde Piquet de l'ODG du Pays Domfrontais, à Elsa de l'agence Michèle Frêné Conseil et à Céline du blog Je papote qui était elle-aussi chez un producteur de poiré Domfront (http://www.je-papote.com/cest-du-vecu-producteur-poire-domfront.html). Retrouvez aussi les billets d'Elo (http://www.toutunplat.eu/?p=4781) et de Miss Crumble (http://www.miss-crumble.fr/2014/05/festival-de-cambremer-cest-du-vecu/), toutes deux invitées à suivre la conception du Camembert de Normandie moulé à la louche AOP et Valérie de la Francesa aux Fourneaux qui, elle, dégustait le Cavados de M.Huet.

RISOTTO AU GORGONZOLA ET MASCARPONE, TRUITE FUMÉE ET ROQUETTE À L'HUILE DE TRUFFE

20140616_134009

 

Ingrédients pour 2 personnes:
-125g de riz à risotto
-un petit oignon haché finement
-environ 65cl de bouillon de légumes (chaud, c'est impératif)
-du vin blanc ou du poiré
-100g de gorgonzola au mascarpone
-2 tranches de truite fumée
-de la roquette
-huile d'olive parfumée à la truffe
-huile d'olive, sel

Dans une sauteuse, faites chauffer 3 cuillères à soupe d'huile d'olive. Ajoutez le riz et l'oignon haché. Mélangez jusqu'à ce que le riz prenne une belle couleur nacrée. Déglacez avec un trait de vin blanc ou de poiré. Ajoutez alors une louche de bouillon de légumes en mélangeant sans cesse. Cette action force le riz à rendre son amidon tout en l'aérant. Le risotto sera alors crèmeux et léger. Lorsque le bouillon est absorbé, ajoutez-en à nouveau sans cesser de mélanger. Lorsque vous approchez de la fin du bouillon, goûtez le riz. Il doit être al dente, cest-à-dire légèrement croquant à coeur. Ce sera à vous de juger s'il faut ajouter encore du bouillon, sachant que la qualité d'absoption des riz change selon la variété. Ajoutez enfin le gorgonzola et mélangez pour faciliter la fonte du fromage. Pour savoir si votre risotto est parfait, secouez la sauteuse. Il doit y avoir une petite vague en surface qui prouve que votre riz n'est pas compacte, ce qu'il faut absolument éviter.
Dressez dans des assiettes creuses. Accompagnez des tranches de truites fumées et de feuilles de roquette assaisonnées de quelques gouttes d'huile d'olive parfumée à la truffe et de sel. Dégustez avec un poiré Domfront bien frais.

poiré1

poiré2

03 juin 2014

CELLE QUI SE FAIT MODESTEMENT AMBASSADRICE DU CANTAL: VELOUTÉ DE CAROTTES À L'ANIS ET SES SABLÉS AU CANTAL VIEUX

Il y a certains produits qu'on trouve régulièrement sur nos tables sans se poser la question de l'énorme travail fourni derrière. Lorsque l'occasion vous est donnée de découvrir les rouages du long et laborieux processus de fabrication d'un de ces produits alors vous le dégustez différemment, avec un grand respect pour les gens qui se sont succédés pour qu'arrive dans votre assiette ou dans votre verre le résultat d'une combinaison de savoir-faire uniques et protégés.
Ce grand respect je l'ai pour les femmes et les hommes qui façonnent un des fromages préférés des Français: le Cantal.


J'ai effectivement été invitée à rencontrer ces hommes et ces femmes lors d'un séjour bucolique et très enrichissant en Auvergne en août dernier (mea culpa, les aléas de la vie ont fait que j'ai mis du temps pour vous parler de ce magnifique voyage au pays du Cantal... mais je tiens toujours mes engagements hein!!!:)).

De la traite du lait à l'affinage en passant par le gradage qui permet un contrôle assidu afin de protéger la typicité du fromage, tout nous a été expliqué et une chose frappante caractérise les personnes de la filière Cantal, que ce soit dans leurs mots ou leurs gestes c'est la passion.
Il y a eu beaucoup de termes techniques et de chiffres mais je ne m'attarderai pas dessus car primo, je mettrai à la fin de mon article les liens vers les billets bien plus documentés de mes autres camarades blogueurs plus expérimentés (oui, je suis une novice!!!) et deuxio, je préfère vous parler de ce qui fait que le Cantal est le Cantal.

Le Cantal est un fromage à pâte pressée non cuite à la croûte feutrée, grise et blanche fait à partir de lait de vache cru ou pasteurisé.
C'est un fromage d'appellation d'origine contrôlée (AOC) c'est-à-dire que le terroir et le savoir-faire de la filière fromagère cantalienne sont reconnus et protégés au niveau national depuis 1956. Au niveau européen, par le biais du décret AOP (appellation d'origine protégée) Cantal signé en 2007, toute la filière est tenue de respecter un cahier des charges stricte, du producteur de lait à l'affineur en passant par le collecteur et le transformateur.

Visite de la coopérative de Pierrefort
Des machines et des hommes. Visite de la coopérative de Pierrefort avec Jérôme. Entre emprésurage et démoulage...

Les étapes...
Du lait au fromage...

Un exemple de cette exigence de qualité: les vaches laitières doivent être nées et élevées sur la zone d'appellation qui couvre l'intégralité du département du Cantal et débordant sur quelques communes de départements limitrophes. La surface minimale par vache est d'un hectare et les bêtes se nourrissent essentiellement de l'herbe des pâturages.

Les bêtes...
Paisibles dans les pâturages...

C'est à ce prix que se mérite l'excellence.
Les techniques de fabrication du Cantal n'ont pas beaucoup changé depuis ses origines. Entre emprésurage, pressage et re-pressage et re-re-pressage, salage, moulage et démoulage, il ne faut pas moins de 400 litres de lait et 33 heures de dur labeur pour confectionner un Cantal d'environ 40kg.

Alors, impressionnés, non?
Toujours pas?!?
Et si je vous dis qu'il existe 3 stades de maturation:
-entre 30 et 60 jours d'affinage, vous obtiendrez le Cantal Jeune à la saveur douce, fraîche et lactée, idéal pour les enfants (oui, préférez le Cantal Jeune aux fromages industriels sans aucune saveur, b***el de m***e!!!) 
-entre 90 et 210 jours d'affinage, vous vous régalerez de Cantal Entre-Deux. Là, le fromage commence à exprimer tout le terroir et la passion qui l'ont façonné.
-au-delà de 240 jours d'affinage, c'est l'extase avec le Cantal Vieux, mon préféré!!! Fougueux et raffiné à la fois, le parfum et le goût sont sauvages et ennivrants... un fromage plein de paradoxes.

Visite d'affinage de Mentières avec Patrice Tronche
Là où dorment les précieux...

 

Il y a tant à dire sur le Cantal mais plus que des mots, je ne peux que vous encourager à aller à la rencontre des producteurs de Cantal (je suis complètement tombée sous le charme de cette région vallonée et verte) et surtout à toujours avoir du Cantal dans votre réfrigérateur, qu'il soit Jeune, Entre-deux ou Vieux.
Si mon récit vous a paru très ou trop concis, foncez donc lire les billets plus exhaustifs de mes camarades blogueurs:
-La Popotte de Manue
-Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça...
-C'est moi qui l'ai fait !
-Savoirs et saveurs
-Les idées vagues de Snapulk...

Des rencontres...
De gauche à droite: Gaby Charreire, son fils, le chef Renaud Darmanin de l'auberge de la Tour à Marcolès,
les blogueuses et Jean-Paul Ausset...

camera_Aladin_Vignette

Nous avons eu l'occasion de côtoyer d'autres producteurs régionaux durant ce séjour auvergnat... restaurateurs, producteur de lentilles blondes de Saint-Flour, viticulteur... mais ça, c'est pour un autre billet!!!
Un énorme merci donc à:
-l'hôtel Ander à Saint-Flour et le chef Francis Delmas (www.hotel-ander.com)
-la Coopérative de Pierrefort (www.fromage-du-cantal.com)
-Gaby Charreire et sa famille (producteur de lait AOP Cantal à Cussac)
-l'hôtel du Midi à Pierrefort et le chef Gilles Charbonnel (www.hoteldumidi-pierrefort.com)
-Serge Ramadier, producteur de lentille blonde de Saint-Flour (www.lentille-blonde.fr)
-Patrice Tronche, maître affineur (Fromagerie des Monts du Cantal)
-le chef Renaud Darmanin de l'Auberge de la Tour à Marcolès (www.aubergedela-tour.com)
-Pierre Soissons et Laurence Adnet, photographes (www.surterre.com)

20130822_081631_Anne

-Jean-Louis Bruel, producteur de lait AOP Cantal
-Benoît Montel, viticulteur (www.fedeviti-puydedome.com et www.quedubonatable.com)
-l'hôtel du lac des Graves à Lascelles (www.lacdesgraves.com)
-Jean-Paul Ausset, producteur de Cantal et de Salers au buron du Col de Légal
-l'Auberge d'Aijean à Lavignerie (www.auberge-puy-mary.com)

ET UN ÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉNORME MERCI À GISÈLE (responsable comm pour l'AOP Cantal et Salers www.jaimelecantal.com) ET BENJAMIN (chargé de comm pour les fromages AOP d'Auvergne www.fromages-aop-auvergne.com) POUR LEUR ACCUEIL ET LEUR GENTILLESSE!!!

P1070236

Pas de billet sans recette donc voici une recette à base de Cantal Vieux. Suivront une recette à base de Cantal Jeune et d'Entre-Deux. Cantal un jour, Cantal toujours!!!

VELOUTÉ DE CAROTTES À L'ANIS ET SES SABLÉS AU CANTAL VIEUX

barre

 Vous pouvez déguster ce velouté aussi bien chaud que froid.

Ingrédients pour 2 personnes:

Pour le velouté:
-300g de carottes
-1 petit blanc de poireau
-1 grosse échalote
-30cl de bouillon de votre choix
-10cl de crème liquide
-1/2 cuillère à café de graines d'anis

Pour les sablés au Cantal Vieux:
-50g de beurre doux à température ambiante
-75g de farine
-75g de Cantal Vieux râpé+ quelques grammes pour la finition
-1 cuillère à café d'eau froide

Pour le velouté:
Epluchez puis détaillez les carottes en tronçons d'environ 2-3cm. Détaillez le blanc de poireau en tronçons de même taille. Epluchez et émincez l'échalote. Dans une casserole, faites revenir l'échalote émincée et les graines d'anis dans de l'huile d'olive. Ajoutez les carottes et le poireau. Faites revenir 5 minutes. Couvrir du bouillon. Faites cuire à couvert sur feu doux jusqu'à ce que les carottes soient tendres sous la pointe d'un couteau. Passez au mixeur plongeant. Ajoutez la crème liquide. Remettez sur le feu 8 minutes. Mixez à nouveau. Réservez.

camera_Hagrid1

camera1_Hagrid

Pour les sablés au Cantal Vieux:
Dans un saladier, mélangez la farine et la Cantal Vieux râpé. Creusez un puits et déposez-y le beurre. Du bout des doigts, malaxez jusqu'à obtenir un mélange sableux. Ajoutez la cuillère à café d'eau. Mélangez et faites une boule de cette pâte. Emballez dans du film étirable et laissez reposer au frais 30 minutes.

camera_Hagrid_Nolariod

camera_Sophia

camera_Sophia1

Sur un plan de travail fariné, étalez la pâte sur une épaisseur d'environ 4-5mm. A l'aide d'un emporte-pièce rond, faites vos sablés. Déposez les sablés sur une plaque de cuisson anti-adhésive. Saupoudrez de Cantal Vieux râpé. Glissez dans un four préchauffé à 200°C. Laissez cuire 8 minutes ou jusqu'à ce que les sablés soient joliment dorés. Laissez refroidir sur une grille.
Servez avec le velouté de carottes.

Les astuces:
-si vous n'aimez pas l'anis, remplacez-le par du cumin.

camera_Sophia2

Posté par misstiny à 15:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,