grande_bretagne2_mPour celles et ceux qui disent que les Anglais n'ont aucune tradition culinaire, je leur dis d'attendre le compte-rendu de la Table du Monde avant de médire. En effet, Samania et Stan font escale aujourd'hui en Grande-Bretagne après avoir posé leurs valises en Bretagne. Entre la Bretagne et la Grande-Bretagne, il n'y a qu'un saut de puce. Je ne vous cache plus mon attachement à la Bretagne. Par contre, je ne vous ai jamais parlé de mon amour pour la Grande-Bretagne. En fait, ce que j'aime avant tout, c'est la culture: celle d'une région ou d'un pays. Ca passe par l'architecture, par la langue, l'art mais aussi par la cuisine.
J'aime la Bretagne, son granit, son biniou, ses crêpes et ses bigoudènes, j'aime l'Alsace, ses cigognes, son vin, sa cathédrale de Strasbourg et sa choucroute, j'aime le Pays Basque pour ses spots de surf, son piment d'Espelette, ses paysages entre mer et montagne, j'aime la Normandie pour ses fromages, ses maisons à colombages, ses villes de bord de mer chicos, sa teurgoule, j'aime la Charente Maritime pour ses fruits de mer, pour ses villes "vaubanesques", pour son pineau, pour ses terres marécageuses... J'aime la France pour sa diversité culturelle, pour son ouverture d'esprit, pour son amour de la bonne chère, pour sa manière pas toujours évidente de défendre son patrimoine.
Et un jour, je me suis mise à aimer la Grande-Bretagne, cette grande dame parfois prétentieuse ancrée dans son traditionalisme... Ca fait partie de son charme. Elle ne s'offre pas à qui veut. Si elle s'est isolée au milieu des eaux, c'est qu'elle aime se faire désirer. Je ne la plains pas, je l'envie.
De l'Angleterre à l'Ecosse en passant par le Pays de Galles. D'ailleurs, petite question: quelle différence entre Angleterre, Royaume-Uni et Grande-Bretagne? Beaucoup font la confusion. Le Royaume-Uni est l'Etat qui regroupe l'Angleterre, l'Ecosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord. La Grande-Bretagne est désigne l'île principale. Vous voilà plus intelligents avant de passer en 2008.
Avez-vous déjà mis les pieds à Londres? Avez-vous été émus comme moi par ces vieilles pierres qui cohabitent merveilleusement bien avec le verre et le métal? C'est ça Londres: chapeau melon et bottes de cuir, le London Bridge et le London Eye (nom donné à la Roue du Millénaire), la reine Elizabeth et le punk... Une ville de contrastes... non, pas d'antagonisme car tout ça vit en parfaite harmonie.
En 1999, je gagnais  un week-end pour 2 dans un hôtel 5 étoiles londonien avec traversée en voiture en Shuttle. Mon doudou ne connaissait pas l'Angleterre. C'est un "Allemand-langue-vivante-1". L'occasion était belle pour lui faire découvrir Londres que j'avais découverte ado en voyage scolaire. Craqué, il a craqué pour l'Angleterre mon doudou. Lorsqu'il voit une rue de Londres dans un film ou une série, le coeur pincé, il me serre dans ses bras en me glissant à l'oreille un mélancolique: "tu te souviens ma poutsinette? (rhô ça va, c'est un petit nom affectif comme les autres...)". Oui, je me souviendrai toujours de ce séjour à Londres avec lui. C'était à Noël. L'hôtel était superbe, l'english breakfast exceptionnel, les rues joliment décorées... Le Noël anglo-saxon est toujours bien plus émouvant car plus ancré dans la tradition mais... oui, car il y a un "mais"... le 25 décembre, impossible de trouver un endroit où manger. Nous avons arpenté les rues de long en large sans rien trouver. Même pas un McDo d'ouvert... C'est presque étonnant de voir un McDo dans le noir en plein milieu de la journée. Alors à force de recherche, nous avons fini dans un restaurant indien moyen mais salvateur car la faim se faisait pressante.
Le jour de notre retour, étant en voiture, nous avons décidé de rentrer par les petites routes du Kent. De chaumières en parcs immenses et sauvages, le voyage fut plein de surprises. Je repense notamment à une pluie violente qui a rapidement inondé certains pans de route. Rien de grave mais le ciel s'est vite obscurci sans vraiment nous effrayer. Nous avons repris le Shuttle. Nous mettons la radio et apprenons que les trains français ne roulent pas. Mauvaises langues que nous sommes, nous voilà à taper sur les cheminots qui ont encore choisi les fêtes pour paralyser la France. Et c'est alors que se présente à nous un paysage ravagé: arbres allongés, toits défaits, panneaux de signalisation pliés. La pluie violente rencontrée dans le Kent n'était qu'un petit aperçu de ce qui avait touché la France ce jour-là: la fameuse tempête de 1999. Du début à la fin, ce voyage en Angleterre restera inoubliable.
P.S.: cliquez sur l'image du dessus pour accéder à toutes les recettes de l'escale gourmande en Grande-Bretagne et votez.

recettes_571
SCONES POMME-CANNELLE ET LEMON CURD

Pour cette petite escale britanique, j'ai choisi de réaliser des scones, ces petits biscuits briochés que les anglais aiment prendre au breakfast. J'ai trouvé la recette ICI. J'ai décidé de les présenter d'un manière originale histoire de n'en faire qu'une bouchée!!! 
Les ingrédients pour une 15aine de scones:
-3 pommes
-225g de farine à levure incorporée
-1c.à café de cannelle
-50g de beurre salé
-150ml de buttermilk (lait fermenté que vous pouvez remplacer par du yaourt brassé)
-du lemon curd (recette de Pascale, la meilleure, ICI)
-1c.à soupe de noix concassées
-1c.à soupe de raisins secs
-chantilly
-en plus: du buttermilk, de la cannelle, de l'eau, du sucre, du sucre brun et de la farine

recettes_569Pelez et épépinez les pommes. Découpez en dés. Dans une casserole dans lequel vous aurez mis un peu d'eau, faites cuire les dés de pommes à feu moyen jusqu'à ce qu'ils deviennent translucides et mous. Sucrez si vos pommes sont acides. Réservez
Dans un saladier, mélangez la farine et la cannelle. Emiettez-y le beurre salé et du bout des doigts, incorporez jusqu'à obtenir un mélange sablé. Faites un puits et mettez-y un tiers des pommes cuites et le buttermilk. Mélangez avec un batteur électrique durant 6-7 minutes. Glissez ensuite le saladier au frais pendant 30 minutes. Profitez-en pour faire votre lemon curd... Celui de Pascale est d'une simplicité affligeante. J'en avais testé avant sans aucune satisfaction et là, j'ai trouvé LA recette. Je dois me retenir pour ne pas y plonger ma cuillère toutes les minutes. J'y ai ajouté quelques graines de vanille. MIAM!!!!!!!!!!
Sortez votre pâte. Sur un plan bien fariné, étalez votre pâte sur une épaisseur de 1 à 1,5 cm. La pâte est collante mais c'est nécessaire pour des scones moelleux et aérés. Il ne faut pas hésiter à fariner!!! Utilisez un emporte-pièce rond de 5cm de diamètre.
recettes_555 recettes_557
Déposez les scones sur du papier cuisson, badigeonnez de buttermilk, parsemez de cannelle et sucre brun et glissez dans un four à 230°C durant 10 minutes.
Laissez refroidir sur une grille.
Ajoutez les noix et les raisins aux dés de pommes restants. Mélangez.
Découpez vos scones en 2. Découpez un rond dans la partie supérieure du scone. Tartinez la partie inférieur de lemon curd. Refermez le scone et dans le trou réalisé précédemment, déposez une cuillère à café de mélange pomme/noix/raisin. Coiffez le tout d'une noix de chantilly. A déguster... euh, non, à gober!!!
recettes_559 recettes_560 recettes_562

Les astuces:
- cannelle, gingembre, cardamome, clou de girofle, à vous de vous exprimer côté épices.
-si vous n'avez pas de lemon curd, tartinez simplement de Saint-Morêt légèrement sucré.
-si vous n'avez pas de chantilly, utilisez de la crème fouettée.
recettes_580